Musiques sacrées de Fès : Le festival renaît de ses cendres

Written by on February 18, 2021

Une bonne nouvelle pour les mélomanes et autres amateurs d’expressions du sacré : le Festival de Fès des Musiques Sacrées du Monde, a été programmé du 4 au 12 juin 2021.

 

Pour sa 20ème année, le rendez-vous phare de la capitale spirituelle du royaume, l’Association Fès-Saïss, organisatrice de l’évènement a choisi le thème de « Nouvelles Andalousies » pour tenter d’explorer, à travers cette thématique, les cultures et les spiritualités sous l’angle du vivre ensemble, de la tolérance, de la beauté, de la sagesse et de la construction commune de projets d’avenir.

Nouvelles Andalousies

Pour Faouzi Skali, que l’on retrouve avec plaisir à la tête de la direction générale du festival et de son forum, « l’Andalousie doit être appréhendée comme un véritable miracle qui a marqué la civilisation musulmane pendant huit siècles. Et aujourd’hui plus que jamais, nous nous devons de tirer les leçons qui s’imposent de sa fameuse convivencia (coexistence), pour une reconstruction intelligente de l’avenir.  C’est la raison pour laquelle nous avons intitulé cette 26e édition « Nouvelles Andalousies ».

Musiques et débats

Cerise sur le gâteau, le nouveau président de l’Association Fès-Saïss Abdelhamid Benmakhlouf et le directeur général du festival et de son forum Faouzi Skali se sont mis d’accord en concertation avec les autres partenaires de retenir ce mélange subtil entre la musique sacrée et les échanges et débats qui ont lieu dans le cadre du forum qui est considéré à présent comme une sorte de « Davos spirituel ».

Pour info, le forum qui a démarré en 2001, a débouché sur la publication de plusieurs ouvrages et sur une dynamique saluée par les instances internationales telles que l’Unesco. En ces temps d’incertitude, les échanges qui enrichiront le Forum revêtiront une importance toute particulière pour cette prochaine édition.

La charte d’Abraham

Ce Forum qui gardera son intitulé d’origine : « Une âme pour la mondialisation », caresse l’ambition de réfléchir à ce que la formidable opportunité qui s’offre à nous pour nous ouvrir sur ces nouveaux espaces qui réinventent pour notre époque l’esprit de fraternité́ qui a prévalu en al-Andalus, et dont Fès et le Maroc portent aujourd’hui l’héritage vivant.

Ainsi, pour sa 20ème année (2001-2021), le Forum de Fès, avec le thème « La charte d’Abraham : Manifeste pour un humanisme spirituel » appelle à revisiter et à renouveler cet esprit des Nouvelles Andalousies à l’ombre des nouveaux défis imposés notamment par la crise sanitaire mondiale de la Covid-19.

Visions du sacré

Enfin, il faut retenir que la programmation artistique de la 26ème édition a été imaginée comme le reflet du Forum « Une âme pour la mondialisation » inspiré des expressions artistiques du sacré. Si le programme permet de découvrir, comment cette coexistence fructueuse qui a prévalu en al Andalus a pu constituer autant de nouvelles Andalousies de par le monde : Fès, Jérusalem, Sarajevo, Alep, Istanbul, Agra… , c’est aussi l’occasion de  savourer l’héritage religieux du monde ou d’apprécier une vision artistique de la spiritualité, de la paix et la beauté portée par des artistes du monde entier.

Credit: lecourrierdelatlas


Reader's opinions

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *



Current track

WE ARE HEROES

RADIO SHOW